Entrez votre recherche

video-img
Santé & Bien-être

Comment traiter l’apnée du sommeil ?

Partager
img

L’apnée du sommeil et le ronflement atteint les 60% des soixantenaires. L’apnée peut durer jusqu’à 60 secondes pendant les heures de sommeil. Le bruit du ronflement dans sa version grave pourrait ressembler à celui d’un camion. Cependant, les gens la prennent à la légère sans procéder au traitement qui lui est propre. Cet article vous met en connaissance des différents traitements pour soulager ou éliminer les apnées.

Avec un appareil ventilateur

Il consiste à fournir de l’air qui pénètre avec une pression continue au patient. Il s’agit d’un masque de silicone à attacher au nez. Cet appareil commande donc le rythme respiratoire du patient pendant son sommeil. Grâce à la pression imposée par l’appareil aussi, les obstructions des voies respiratoires sont réduites à néant.

Il s’agit du traitement par pression positive continue ou PPC. Le patient pourrait être mal à l’aise en dormant sous un masque à oxygène. Il lui faut 4 à 6 semaines pour s’y habituer complètement. Avec ce traitement le patient retrouvera sa lucidité et une vie de bonne qualité.

Avec un dentier nocturne

Ce dentier ajuste la position de la mâchoire inférieure pour avoir un fond de gorge ouvert à la pénétration de l’air. Il fait avancer aussi la langue de quelques millimètres par la même occasion. En effet, si celle-ci recule en arrière, elle gênera la respiration. Ainsi, les apnées disparaîtront ou du moins seront réduites.

Cet appareil est recommandé à ceux qui présentent un indice de SAS faible. On peut également l’avoir en option pour le cas d’apnée sévère avec un indice de plus de 30. Si le patient a résisté au traitement mécanique du PPC, il faut lui proposer  l’orthèse d’avancée mandibulaire, un autre nom pour ce dentier spécial.

Avec des médicaments pour réduire ses facteurs de risque

Aucun traitement médicamenteux n’est possible pour guérir les apnées. Toutefois, les facteurs qui la favorisent se soignent avec des médicaments. Les corticoïdes par voie nasale peuvent par exemple stopper les apnées venant d’une rhinite allergique. Un médicament qui freine le reflux gastro-oesophagien réduit les apnées occasionné par ce reflux en question.

Des stimulants peuvent être administrés à un patient qui continue à dormir le jour et avoir une vie pourrie par les apnées nocturnes. En bref, en traitant les causes de cette maladie, on peut l’éliminer indirectement.

Avec des chirurgies spécialisées

Les anomalies d’anatomie des organes de respiratoires peuvent être à l’ origine des apnées. Donc comment traiter l’apnée du sommeil dans ce cas ? Le spécialiste traitant recommande la correction de ces anomalies au moyen de la chirurgie. On peut proposer l’enlèvement de la luette et de la partie ramollie du palais pour réduire au minimum les interruptions respiratoires.

On peut également suggérer  la section des amygdales et des ganglions qui augmentent de volume au fond de la gorge. Créer un trou dans la trachée en dessous de la gorge  pour remédier au cas d’apnées graves. Ainsi, l’air passe directement dans les poumons sans passer par la gorge trop bouchée. Si le nez et le sinus entrave l’entrée de l’air.

On peut également suggérer  la section des amygdales et des ganglions qui augmentent de volume au fond de la gorge ou la création d’un trou dans la trachée en dessous de la gorge  pour remédier au cas d’apnées graves. Ainsi, l’air passe directement dans les poumons sans passer par la gorge trop bouchée, si le nez et le sinus entravent l’entrée de l’air.

Jérôme Mourlon
Jérôme Mourlon

Journaliste et écrivain, j'ai publié 3 livres sur l'intelligence. Passionné d'écriture et de partage, je me passionne pour l'univers de la tech, de l'internet et des startups. J'ai créé le magazine WebMX afin de pouvoir laisser libre court à mes envies éditoriales.

  • 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *