La saison des pluies en Birmanie

Date:

La saison des pluies en Birmanie, également connue sous le nom de Myanmar, se déroule chaque année entre mai et octobre. Cette période, qui peut s’avérer très pluvieuse, est l’une des principales caractéristiques de l’environnement birmans. Les fortes précipitations contribuent à nourrir la végétation luxuriante et à maintenir le niveau d’humidité qui permet aux habitants de survivre à la saison sèche. En outre, pendant la saison des pluies, de nombreuses festivals et célébrations colorés ont lieu en Birmanie. Il est donc important de comprendre l’impact des précipitations et leurs conséquences culturelles façonnent profondément la vie des Birmans.

Saison des pluies en Birmanie : inflation galopante, inondations et moustiques

La saison des pluies est un phénomène annuel qui touche le Myanmar (anciennement appelé Birmanie). Elle commence en mai et se termine en octobre de chaque année. Le choc climatique peut générer des conséquences importantes sur l’économie, le tourisme, la santé et l’environnement. Les mois considérés comme la saison des pluies sont les plus chauds et les plus humides de l’année.

L’inflation des prix est notamment liée aux mauvaises conditions de circulation et aux difficultés d’acheminement des marchandises. Les pannes d’électricité sont également monnaie courante en période de pluies, aggravant le problème de la flambée des coûts pour les citoyens. Les inondations et les glissements de terrain sont fréquents durant ce laps de temps. Des routes sont même parfois coupées par des ruisseaux en crue. Les familles qui n’ont pas les moyens nécessaires pour financer des aménagements tels que des drains, les murs de soutènement et des moyens adéquats pour gérer leurs terres sont les plus affectées.

Concernant la santé, la saison des pluies est chaque année propice aux épidémies de moustiques et autres vecteurs de maladies. La dengue, l’encéphalite japonaise ou encore la malaria sont très fréquentes. Les vecteurs sont contaminés en raison des mauvaises conditions sanitaires et de l’accumulation des eaux stagnantes. Les citoyens sont invités à redoubler de vigilance, à veiller sur leurs enfants et à nettoyer fréquemment leurs environnements.

De plus, les conditions météorologiques n’étant pas optimales en période de pluies, les touristes sont plus rares. D’ailleurs, les températures pouvant être très chaudes et les zones rurales ayant des locaux peu équipés, voyageurs et operators annulent parfois leurs projets.

Conclusion

La saison des pluies en Birmanie affecte plusieurs secteurs de l’économie. Les habitants sont souvent les premiers touchés par le choc climatique. Que ce soit par l’inflation des prix, les inondations ou les risques d’épidémie, ils sont appelés à rester vigilants face aux conséquences. Les touristes font également partie des populations les plus concernées et les autorités tentent de minimiser les désagréments qu’il peuvent rencontrer. Bien que la Birmanie soit visitable toute l’année, la saison des pluies n’est pas la plus recommandée.

Jérôme Mourlon
Jérôme Mourlon
Journaliste et écrivain, j'ai publié 3 livres sur l'intelligence. Passionné d'écriture et de partage, je me passionne pour l'univers de la tech, de l'internet et des startups. J'ai créé le magazine WebMX afin de pouvoir laisser libre court à mes envies éditoriales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partagez

Newsletter

Derniers articles

Sur le même sujet
Continuons

Comment découvrir les Saintes ? Zoom sur la location voiture terre de haut

Bienvenue aux Saintes, cet ensemble d'îles enchanteur situé au...

Location de vélo à Paris : une façon pratique et écologique de découvrir la ville

Paris, ville emblématique de la France, est non seulement...

Voyage en Gambie : quand partir pour éviter la mousson et profiter du soleil ?

Chers aventuriers solaires, planifier un safari sans nuage ni...

Côte d’Ivoire: Conseils essentiels pour prospérer pendant la saison des pluies

Bienvenue sous le ciel capricieux de la Côte d'Ivoire,...