Entrez votre recherche

video-img
Entreprise

Qu’est-ce que le D2C ?

Jérôme Mourlon
Partager
img

Le canal de vente Direct to Consumer est aujourd’hui une stratégie commerciale en vogue aussi bien dans la sphère du commerce électronique que dans la vente physique. Ce cycle de vente est en effet adopté par de plus en plus d’enseignes de renom, mais aussi par les petites entreprises. Focus sur les différents aspects de la stratégie de distribution D2C.

D2C c’est quoi ?

En Marketing, le D2C (Direct to Consumer) est une méthode de vente à cycle court à travers laquelle un fabricant ou un producteur effectue des transactions directes avec le client final. Pour comprendre qu’est ce que le D2C, il faut tout simplement imaginer un cycle de vente sans les intermédiaires tels que les grossistes et les redistributeurs. La vente au consommateur peut se faire aussi bien dans des magasins d’usine que sur des boutiques physiques, des sites e-commerce, des réseaux sociaux ou encore des marketplaces.

La force des réseaux sociaux figure en effet parmi les plus grands leviers du D2C, en permettant aux marques de mieux se rapprocher de leurs fans et de leurs clientèles finales. Ce modèle de vente a connu une nette progression depuis quelques années, avec l’adoption par des entreprises de toutes envergures, des PME aux plus grandes enseignes internationales. C’est le cas notamment des marques de renom telles que Nike, Tesla et Microsoft.

Quels sont les avantages du D2C ?

Le modèle de vente D2C apporte des avantages multiples à l’entreprise, le fabricant ou la marque. Le contrôle du canal de vente à cycle court constitue l’un des premiers avantages de la distribution D2C, et permet une meilleure maitrise de l’image et de la qualité de services. Une enseigne peut, entre autres, limiter les contrefaçons, veiller à la qualité des prestations de ses équipes commerciales ou encore aménager chaque magasin physique à son image.

La confiance de la clientèle constitue aussi un critère non négligeable dans un cycle de vente D2C. La distribution directe garantit en effet, une meilleure transparence des prix et services proposés aux consommateurs. Certaines marques choisissent même d’installer des showrooms à proximité de leurs locaux de productions pour véhiculer cette transparence. Grâce au canal D2C, les fabricants peuvent mener une stratégie commerciale plus agressive. En effet, la distribution directe renvoie généralement à des prix plus attractifs, étant donné l’exclusion des acteurs intermédiaires.

Inconvénients et contraintes du D2C

Malgré ses avantages, le cycle de vente D2C présente quelques contraintes pour la marque ou le producteur. Ce type de canal implique notamment un investissement logistique pour assurer une proximité de la distribution. Pour le cas des magasins physiques, l’entreprise se verra obligée de multiplier ses showrooms et points de vente. Il en est de même pour l’option du commerce électronique, qui requiert l’établissement d’un réseau de livraison et la mise en place d’entrepôts de proximité.

Par ailleurs, si l’adoption du canal D2C peut s’avérer aisée pour les enseignes disposant d’une forte réputation, elle représentera un véritable défi pour les nouvelles entreprises. En plus des investissements logistiques, la communication constituera un critère prépondérant quant à la promotion de la marque auprès de sa clientèle cible.

Jérôme Mourlon
Jérôme Mourlon

Journaliste et écrivain, j'ai publié 3 livres sur l'intelligence. Passionné d'écriture et de partage, je me passionne pour l'univers de la tech, de l'internet et des startups. J'ai créé le magazine WebMX afin de pouvoir laisser libre court à mes envies éditoriales.

  • 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *