Entrez votre recherche

video-img
Entreprise

Les rôles d’une société de portage salarial

Partager
img

En faisant appel à une entreprise de portage, le travailleur indépendant se prémunit des risques de l’auto-entreprenariat tout en jouissant des avantages d’un salarié classique.  Celle-ci lui vient en appui pour faciliter cette transition en lui permettant de s’affranchir des contraintes administratives et fiscales en les réalisant à sa place. En quoi consistent leurs rôles et dans quelle mesure cela permet-il au travailleur indépendant de profiter pleinement de son autonomie ?

Tâches administratives et fiscales

Comme un employeur classique, une société de portage salarial est à la charge de toutes démarches administratives liées à une embauche. Cela commence bien entendu par la rédaction de contrat de travail. Toutes les autres formalités telles que le versement des cotisations, du salaire, et des assurances aussi relèvent de sa responsabilité. 

Ainsi, la société de portage salarialdevra régler une assurance de responsabilité civile professionnelle et une assurance garantie financière. La première permet de se prémunir en cas de dommage causé sur un tiers et la seconde pour permettre au salarié de toujours bénéficier de son salaire même si la société de portage salarial rencontre certaines difficultés. Il prend également en charge tout ce qui est facturation que ce soit auprès du client ou du salarié pour le paiement de son honoraire. Cela nécessite entre autres la création de factures et de fiches de paie.

Accompagnement et suivi de performance

Le rôle de la société de portage salarial ne se limite pas à la simple gestion des affaires administratives du salarié porté mais bien au-delà. En effet, pour garantir une meilleure rentabilité, il devra effectuer des suivis au niveau de la performance du travailleur indépendant. Cela se traduit le plus souvent par l’organisation de formations à l’endroit de celui-ci pour renforcer son savoir-faire. 

La société de portage salarial se rend également disponible pour l’accompagner en cas de besoin. Cela peut se faire à n’importe quel moment. En somme, la société de portage devra tout organiser afin de réunir toutes les conditions permettant au salarié porté de réaliser sa mission en gardant son autonomie et par conséquent d’optimiser son efficacité.

L’entreprise de portage social en tant que facilitateur 

Etant donné que le but du portage salarial est de permettre au salarié de préserver son indépendance, la société de portage intervient comme facilitateur pour établir toutes les structures lui permettant de jouir de cette liberté. Ainsi c’est à elle de régler toutes les paperasses liés au contrat de mission et la facturation des prestations effectuées par le salarié. Il en va de même pour les déclarations fiscales et autres tâches administratives. 

Cette indépendance permet au salarié aussi de décider de son salaire selon le chiffre d’affaire qu’il a produit c’est-à-dire qu’il a la possibilité de déduire ses charges de ses gains, prélever la totalité ou juste une partie pour pouvoir les ressortir à des moments où il en aura le plus besoin. La société de portage salarial pourra alors prolonger le contrat à durée déterminée pour rembourser ses avoirs, un peu comme à la manière des banques.

Jérôme Mourlon

Journaliste et écrivain, j'ai publié 3 livres sur l'intelligence. Passionné d'écriture et de partage, je me passionne pour l'univers de la tech, de l'internet et des startups. J'ai créé le magazine WebMX afin de pouvoir laisser libre court à mes envies éditoriales.

  • 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *