Entrez votre recherche

video-img
Auto / Moto Entreprise

Le guide pour choisir la bonne formation de taxi

Partager
img

Devenir chauffeur de taxi est une option alléchante si vous voulez changer de carrière ou vous reconvertir professionnellement. Cependant, pour accéder à ce secteur, il faudra trouver une bonne formation taxi. Ce guide vous aidera à réduire vos options et à prendre la meilleure décision pour votre carrière d’avenir.  

La formation taxi en quelques lignes

La formation taxi représente une étape incontournable pour accéder au métier de chauffeur de taxi. Effectivement, il ne suffit pas d’être un bon conducteur et d’avoir un permis de conduire pour pouvoir exercer cette profession. 

La durée d’une formation varie de 140 à 199 heures en fonction de l’institution qui la dispense. La mission des formateurs consiste en la préparation des candidats à l’examen visant à obtenir le certificat de capacité professionnelle de conducteur de taxi (CCPCT). Cet examen est organisé par les préfectures de la zone où vous souhaitez exercer le métier plus tard.

Les détails de la formation

La formation taxi s’adresse à toutes les personnes qui aimeraient exercer le métier de chauffeur de taxi. Elle comprend quatre unités de valeur avec une portée départementale (UV1-UV2-UV3-UV4) et nationale.  

Dans ce contexte, il existe une session d’information et accueil individuel, qui sert de présélection. Cela inclut la réalisation de différentes formalités administratives visant à vous informer des conventions et des règlements, ainsi que de la remise des documents d’accueil (DVD et tests d’évaluation). Cette phase sert aussi à rédiger la fiche d’informations et la lettre de motivation. 

Vient ensuite la formation qui permet de comprendre la réglementation générale du métier et de la sécurité routière. Après intervient l’apprentissage de la portée nationale, incluant la connaissance de la langue française. Ce module comprend également l’initiation aux connaissances et approches de gestion, soit les formes juridiques de la profession, la fiscalité y afférente, la comptabilité et les régimes sociaux, ainsi que l’environnement de l’entreprise. 

Les formations complémentaires pour un chauffeur de taxi

D’après Pôle Emploi, le métier de chauffeur de taxi est un marché de travail modéré pouvant être à court et à long terme, d’où la formation taxi nécessaire. Effectivement, face à la croissance démographique, dans les prochaines années, la prévision augmente aussi en termes de déplacements en taxi ou autres services de transports. D’autant plus que la digitalisation impactant le secteur du transport, d’autres formations peuvent être nécessaires. En zone urbaine, les services de taxi seront bientôt associés à une application mobile pour optimiser la recherche de véhicules de transport à tous les niveaux. Chaque conducteur qui exerce le métier doit être compétitif sur le marché du travail pour répondre aux besoins de l’environnement évolutif. 

Les qualités relationnelles des chauffeurs de taxi doivent être impeccables. Cela représente un moyen d’améliorer les contacts avec tous les types de clients. Dans ce contexte, une formation sur les techniques de service à la clientèle peut être utile. Au même titre, il serait préférable d’apprendre à gérer éventuellement des conflits avec les clients au travail. Dans la mesure du possible, ils doivent toujours être résolus de la meilleure manière. Pour cela la maîtrise de langues étrangères peut être d’une grande utilité, d’où la nécessité d’une formation pour renforcer ses compétences linguistiques. 

Jérôme Mourlon

Journaliste et écrivain, j'ai publié 3 livres sur l'intelligence. Passionné d'écriture et de partage, je me passionne pour l'univers de la tech, de l'internet et des startups. J'ai créé le magazine WebMX afin de pouvoir laisser libre court à mes envies éditoriales.

  • 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *