Quelques erreurs à éviter dans le cadre de son extension de Maison

L’agrandissement de maison est une opération parfaite pour ajouter du style et des mètres carrés à son habitat. Mais ces travaux qui permettent de « pousser les murs » sans avoir à changer de lieux de vie sont parfois sujets à des erreurs de parcours. En voici quelques unes des plus courantes à éviter.

Mal choisir sa solution d’agrandissement de maison

Vous avez besoin d’espace supplémentaire, certes, mais quelles sont réellement vos attentes vis à vis de votre extension ? Une seule pièce ou plusieurs ? Accessible plain-pied ? Quelle est la priorité : la taille, la luminosité ?

En fonction des ces questions vous pourrez définir s’il vous faudra plutôt vous lancer dans des travaux de surélévation de maison (souvent motivés par un manque d’emprise au sol), une extension de maison simple ou, pourquoi pas, l’installation d’une véranda. Une fois toutes vos attentes et préférences listées, soumettez-les à un professionnel (maçon, architecte, verandaliste…) il saura vous conseiller la solution la plus adaptée.

Négliger les démarches légales pour l’agrandissement de maison

Petit rappel des démarches obligatoires pour agrandir sa maison: concernant les projets d’extension situés en zone urbaine régie par un plan local d’urbanisme (PLU), une déclaration préalable de travaux devra être déposée pour les agrandissements compris entre 5 et 40m² de surface habitable.

Pour les projets d’extension supérieurs à 40m² de surface habitable, vous devrez obligatoirement demander un permis de construire.

Et si votre projet d’agrandissement porte la totalité de la surface habitable à plus de 170m², à l’obligation du permis de construire s’ajoutera celle du recours à un architecte. Une fois les travaux terminés, ne négligez pas non plus de remplir une déclaration d’achèvement de travaux (DAACT) et de demander une attestation de non contestation aux services de l’urbanisme dans un délai de trois mois après la fin des travaux.

Mal harmoniser son agrandissement de maison avec l’existant

Erreur courante lorsque l’on se lance dans les travaux d’agrandissement de maison : penser à l’extension comme une partie indépendante et sans relation avec l’existant. L’agrandissement de maison doit être pensé en liaison et en harmonie avec les pièces existantes.

Dans certains cas, une réorganisation globale de l’espace pourra être envisagée. Des professionnels de l’aménagement peuvent vous aider et vous donner des conseils pour réaliser un agrandissement pratique et fonctionnel.

Au niveau extérieur également l’agrandissement de maison exige une bonne harmonisation avec la façade existante… ou une fracture élégante en intégrant une extension contemporaine! Une fois de plus les architectes et les spécialistes de l’agrandissement de maison sauront vous aiguiller au mieux.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *