Entrez votre recherche

video-img
Actualité Informatique

Découvrez Docker Store : la boutique d’applications de Docker

Partager
img

Créée en 2008 par le franco-américain Solomon Hykes, Docker est une société d’informatique née en France mais qui s’est épanouie aux États-Unis, là où il est plus aisé d’obtenir des financements. La start-up s’est spécialisée dans les logiciels open source, notamment en développant sa technologie de containers (conteneur, en français) capables de s’exécuter sur n’importe quel serveur ou système d’exploitation. L’objectif est à terme de simplifier les déploiements d’applications grâce à un service très léger, car ne transportant aucun OS. Cependant, la firme, qui est le leader mondial incontesté du marché des conteneurs virtuels, ne compte pas s’arrêter là. En effet, au milieu du mois de juin 2016, Docker a lancé la bêta privée de sa propre boutique en ligne d’applications.

Un aboutissement pour les sociétés de logiciels open source

Annoncé lors de sa conférence publique annuelle Dockercon US à San Francisco, le projet a pour ambition de réunir les différentes applications créées par les développeurs (qu’ils soient indépendants ou membres de grands groupes) soucieux de pouvoir écouler leurs produits au sein d’une plateforme dédiée et sécurisée. Le seul critère mis en avant par Docker est que les applications devront subir des tests de validation avant d’être acceptées dans la boutique.

L’objectif est donc de présenter au client un produit fini, au sein d’un service optimisé pour ses besoins : l’on est désormais loin de Docker Hub, réservé aux créateurs qui pouvaient s’échanger des données en libre accès. L’idée du Docker Store est donc la suite logique de la technologie des containers virtuels, puisqu’il s’agit de la phase finale de toute idée s’étant développée dans le milieu des start-up californiennes : apporter des opportunités commerciales et de monétisation concrètes. En rassurant le client et en lui offrant un cadre sécurisé et officiel, l’entreprise espère bien populariser son propre app store qui utilise son service de déploiement d’applications.

Une bonne opération pour Docker

L’opération n’est naturellement pas désintéressée. En échange de la fourniture d’une structure de vente efficace aux développeurs, Docker va demander à ceux-ci une commission non négligeable sur chaque transaction. Sur le long terme, les avantages financiers peuvent être colossaux : on compte en effet plus de 460 000 applications utilisant le système de conteneurs virtuels, et dont autant de produits pouvant potentiellement utiliser le Docker Store. Les créateurs de celui-ci ont d’ailleurs déjà donné quelques noms connus bientôt proposés à la vente dans leur canal de distribution : Nginx (qui est utilisé sur 17% des sites web actifs), le gestionnaires d’applications New Relic ou encore Splunk, qui permet l’analyse de montants gigantesques de données en un temps record.

 

Tags
Jérôme Mourlon
Jérôme Mourlon

Journaliste et écrivain, j'ai publié 3 livres sur l'intelligence. Passionné d'écriture et de partage, je me passionne pour l'univers de la tech, de l'internet et des startups. J'ai créé le magazine WebMX afin de pouvoir laisser libre court à mes envies éditoriales.

  • 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *