Entrez votre recherche

video-img
Santé & Bien-être

Comment surmonter son handicap après un accident ?

Jérôme Mourlon
Partager
img

Une personne handicapée depuis sa naissance a beaucoup plus de facilité à accepter sa situation par rapport à une personne handicapée suite à un accident. C’est une épreuve toujours difficile à admettre. Avant de retrouver un rythme de vie normale, l’accidenté a besoin d’un temps d’adaptation.

Accepter sa situation

Se retrouver privé de certaines de ses facultés du jour au lendemain est très pénible si on a déjà goûté à une vie normale. Vous avez besoin de vous réadapter et parfois compter sur d’autres personnes pour certaines tâches.

Même si les médecins vous ont donné un espoir de guérison, vous devez avant tout accepter votre handicap. Cela se passe par un travail au niveau de votre mental pour accepter le diagnostic même s’il y a une solution. Par ailleurs, s’efforcer de guérir coûte que coûte peut vous rendre déprimé. Surtout si vous ne constatez aucune amélioration au bout de quelques efforts. Vaut mieux se résigner à son sort et s’empêcher d’être déçu pour la deuxième fois plutôt que d’essayer de trouver toutes sortes de solutions qui ne sont pas finalement efficaces.

Ne vous plongez pas dans le déni, cela ne fait qu’augmenter votre souffrance. Plutôt vous connaissez la gravité de votre situation, rapidement, votre cerveau peut l’accepter. Vous pouvez ainsi vous adapter rapidement.

Se renseigner sur son handicap

Une fois que vous avez passé la phase d’acceptation, renseignez-vous sur votre handicap. De cette manière, vous pourrez facilement le maîtriser. La première personne à laquelle vous devez contacter est votre médecin. Normalement, il ne doit pas vous donner de faux espoirs ni être trop optimiste. Il doit seulement vous énoncer les différentes possibilités qui s’offrent à vous. Est-ce que votre cas sera permanent ou temporaire ? Est-ce que votre handicap est accompagné d’une maladie secondaire ou des complications ? Est que vous devez faire un traitement régulier ou faire appel à un autre professionnel tel que le kinésithérapeute ?

Vous pouvez compléter ces informations auprès des associations et des organismes qui proposent des aides aux handicapés. Dans ce type d’établissement, vous pouvez rencontrer des personnes aptes à vous accompagner jusqu’à ce que vous regagnez votre indépendance. Il vous offre un accompagnement personnalisé en accord avec votre situation. Mais le plus important, vous avez la possibilité d’interagir avec d’autres handicapés.

Construire son avenir en intégrant son handicap

Avant votre accident, vous avez certainement plein de projets à réaliser. Cependant, quel que soit votre handicap, rien ne vous empêche de le réaliser. Si auparavant, vous devez le faire seul, désormais, vous avez juste besoin d’un accompagnement

Inutile également de vous isoler dans votre coin et de boycotter les événements sociaux auxquels vous avez l’habitude d’assister. Même si vous avez un handicap, il est parfaitement possible de continuer à penser à votre avenir.

Arrêtez également de comparer votre état à celui du passé. Cela ne vous fait pas du bien. Laissez tomber le passé et concentrez-vous sur le présent. Cependant, rien ne vous empêche de vous souvenir de votre vie d’avant, mais en aucun cas, votre souvenir ne doit pas vous déprimer.

Jérôme Mourlon
Jérôme Mourlon

Journaliste et écrivain, j'ai publié 3 livres sur l'intelligence. Passionné d'écriture et de partage, je me passionne pour l'univers de la tech, de l'internet et des startups. J'ai créé le magazine WebMX afin de pouvoir laisser libre court à mes envies éditoriales.

  • 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *