Entrez votre recherche

video-img
Actualité

Comment garantir la sécurité sur un chantier de construction ?

Partager
img

Le chantier est configuré comme un système multi variable complexe qui déterminent son unicité, nécessitant un suivi ponctuel. La planification assure une gestion rationnelle et pratique du processus de production en garantissant les conditions de santé et sécurité des travailleurs employés.

L’organisation du chantier doit être réalisée en tenant compte des facteurs de risque éventuels au sein de ce dernier. Il est clair que fonctionnalité, production et sécurité sont fortement interdépendants. Maximiser l’efficacité du chantier ne peut ignorer la sauvegarde des conditions de sécurité des travailleurs : en l’absence de celle-ci, il y aura des retards, des coûts et une mauvaise qualité dans la mise en œuvre du travail. Le réglage correct du chantier de construction est d’une grande importance pour l’exécution rationnelle des travaux et de la sécurité.

Gestion de la sécurité sur le chantier

La gestion de la sécurité sur le chantier vise à garantir le développement et l’exécution corrects d’un projet du point de vue de la sécurité des travailleurs et implique des services spécialisés pendant les phases de conception et de construction. Ceci est particulièrement important dans les grands projets gros œuvres bâtiments et les projets qui présentent un haut degré de complexité d’un point de vue technique ou logistique.

Quels sont les principes généraux de prévention sur un chantier?

  • L’aménagement de la zone avec la dislocation des espaces adéquats pour des processus de travail particuliers (par exemple, zone de préfabrication, traitement des barres d’armature).
  • Le choix des moyens : connaître le territoire environnant et la nature des travaux.
  • Utiliser des machines fonctionnelles conformes au terrain.
  • Faire le choix des processus opérationnels servant à identifier les meilleures techniques de travail.
  • Coordination entre les opérations et caractéristiques des travaux.
  • S’éloigner des risques ; prévenir les risques qu’on ne peut pas éviter.
  • Prendre des mesures de protection générale.
  • Disponibilité de tout logement, essentiellement l’infirmerie.
  • Les itinéraires internes doivent être étudiés afin que le transport des différents matériaux soit gérable avec le minimum d’encombrement.
  • La zone de l’usine du site doit être correctement clôturée, signalé et avec la possibilité d’une fermeture infranchissable.
  • La situation environnementale, c’est-à-dire la nature du terrain, les conditions climatiques, etc.
  • L’organisation du chantier dans les conditions d’environnement: assurer un déroulement de travaux sûrs et rationnels, il est nécessaire de minimiser et de contrôler chaque interaction avec l’extérieur (clôtures, surveillance d’accès, rapports).
  • Les ouvrages de protection ont généralement pour but de garantir la sécurité des passants et des opérateurs eux-mêmes. Dans le cas des œuvres de l’urbanisation du sous-sol telles que les infrastructures de réseaux, notamment une attention particulière doit être portée afin d’éliminer les risques de contact direct entre les travailleurs avec des câbles à haute tension, etc.
  • Les mesures de sécurité à prendre en cas de changement de conditions météorologiques (neige, vent, verglas, pluie) préjudiciables à la sécurité des échafaudages et des ouvriers.
  • Les mesures de sécurité à prendre contre les chutes de matériaux et d’objets.

Jérôme Mourlon

Journaliste et écrivain, j'ai publié 3 livres sur l'intelligence. Passionné d'écriture et de partage, je me passionne pour l'univers de la tech, de l'internet et des startups. J'ai créé le magazine WebMX afin de pouvoir laisser libre court à mes envies éditoriales.

  • 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *