Saisons des pluies en Guinée : conseils pratiques pour voyager sereinement

Date:

Partir à la découverte de la Guinée pendant la saison des pluies, c’est un peu comme embarquer pour une aventure aquatique sans quitter la terre ferme ! Mais pas de panique, même si le ciel semble avoir des envies de grandes lessives, avec un brin de préparation, vous pouvez naviguer à travers ce climat capricieux en toute quiétude. Alors, avant de plonger dans l’épopée tropicale que réserve la saison des pluies en Guinée, enfilez votre imperméable de bon sens, et suivez ces conseils pratiques pour voyager aussi sereinement qu’une goutte sur une feuille de taro.

Préparer son itinéraire à l’avance

Pendant la saison des pluies en Guinée, il est crucial d’avoir une planification rigoureuse. Les routes peuvent devenir impraticables et les trajets prennent souvent plus de temps que prévu. Avant de partir, renseignez-vous sur l’état des routes et prévoyez des itinéraires alternatifs. Consultez régulièrement les prévisions météorologiques et tenez-vous informé auprès des autorités locales. Cela peut paraître un peu exagéré, mais mieux vaut ressembler à un boy-scout suréquipé qu’à une mouette déboussolée par un orage surprise !

Penser à l’imprévu devrait être votre mantra. Par exemple, j’avais une fois planifié une magnifique journée à la plage de Boffa, mais le ciel en avait décidé autrement. Après une averse qui semblait sortir de nulle part, j’ai fini par donner une conférence impromptue aux locaux sur l’art de construire des châteaux de sable… sous la pluie. Expérience inoubliable, et terrain parfait pour tester la qualité imperméable de mes affaires ! Vous n’oublierez jamais l’humidité festive des tropiques, croyez-moi.

Choisir ses hébergements avec précaution

Durant la saison des pluies Guinée, certains endroits sont particulièrement affectés par les intempéries. Veillez à choisir des hébergements qui sont bien entretenus et protégés contre les inondations. Les bonnes structures d’hébergement devront avoir des toitures solides et des aménagements pour éviter que l’eau ne s’infiltre dans votre chambre. Rappelez-vous, vous venez chercher l’aventure guinéenne, pas une expérience aquatique nocturne !

Il est également conseillé de vérifier si votre logement dispose d’une alimentation électrique fiable et de moyens de communication. Savoir que vous pouvez compter sur une bonne lampe de poche et un téléphone chargé peut être source de quiétude. Et puis, rappelez-vous la fois où la coupure de courant m’a fait découvrir que mon hôtel était hanté… par des lucioles ! Une veillée féérique, qui a donné un tout autre sens à la phrase « se coucher avec les étoiles ».

Emporter les bons équipements

Pensez à emballer avec soin vos vêtements et effets personnels. Un excellent imperméable et des chaussures étanches sont indispensables pour affronter la saison des pluies Guinée. Sans oublier des sacs plastiques ou étanches pour protéger vos appareils électroniques et papiers importants. C’est l’heure de prouver que votre smartphone et votre passeport peuvent survivre à un plongeon impromptu dans une flaque de la taille d’un petit lac.

Côté vestimentaire, privilégiez des matières qui sèchent rapidement et des vêtements superposables qui vous permettront de vous adapter à la température variable. J’ai vu plus d’un voyageur se transformer en icône de mode tropicale impromptue, en découvrant les joies de la superposition de t-shirts par manque de préparation. Vous pourriez bien être le prochain à lancer le « style oignon », tendance de l’année en zone humide !

Assurer sa santé

La saison des pluies Guinée peut également augmenter les risques de maladies, notamment liées à l’eau. Assurez-vous d’avoir un stock d’eau potable suffisant et envisagez d’apporter des comprimés de purification d’eau ou un filtre portatif. N’oubliez pas non plus une trousse de premiers soins complète, car il est plus compliqué de trouver des médicaments sur place en cas de nécessité.

En parlant de santé, la saison des pluies est aussi le moment où les moustiques sont particulièrement festifs. Pensez à apporter des répulsifs efficaces et envisagez un traitement antipaludique si recommandé par les autorités sanitaires. Équipez-vous d’une moustiquaire pour vos nuits afin d’éviter toute invitation indésirable à un buffet libre-service sur votre personne. Il paraît que les moustiques guinéens sont particulièrement gourmands ; j’ai rencontré un aventurier qui s’est retrouvé tellement piqué qu’il a été temporairement confondu avec une fraise !

Respecter les coutumes locales

Les communautés locales ont leurs propres façons de gérer la saison des pluies en Guinée. Il est important de respecter leurs pratiques et de les suivre si besoin. Les populations locales seront ravies de partager avec vous leurs astuces pour gérer la pluviométrie. De plus, vous pourriez être invité à prendre part aux rituels ou célébrations qui accompagnent souvent cette période de l’année.

Les Guinéens sont connus pour leur hospitalité et leur sens de l’humour, même sous un ciel maussade. Vous pourriez vous retrouver à participer à une danse traditionnelle sous la pluie, une expérience qui vous mènera à redéfinir votre concept de « l’eau de là ». L’adhésion à ces coutumes est un moyen fantastique de s’immerger dans la culture et de créer des souvenirs qui illumineront les jours les plus gris.

Se munir de patience et d’humour

La patience est la clé lorsque vous voyagez pendant la saison des pluies Guinée. Les retards sont communément acceptés comme une partie intégrante de l’aventure. Approchez chaque situation imprévue avec une dose d’humour et voyez-la comme une occasion unique d’expérimenter la vie à un rythme différent. C’est l’opportunité rêvée pour pratiquer votre zen attitude et pourquoi pas, apprendre quelques mots en langue locale.

Pour ajouter une touche d’humour à votre équipée pluvieuse, profitez des circonstances pour nouer des liens avec d’autres voyageurs ou habitants. Les mésaventures partagées dans l’humidité guinéenne s’avèrent souvent être de formidables accélérateurs d’amitié. Après tout, rien de tel qu’une bonne vieille panne de véhicule en plein déluge pour découvrir qui saura le mieux raconter des blagues ou chanter sous la pluie !

En appliquant ces conseils pratiques, votre voyage en Guinée pendant la saison des pluies se déroulera avec plus de sérénité. L’humour et la flexibilité seront vos compagnons les plus précieux. Gardez à l’esprit que chaque goutte de pluie est l’opportunité de vivre une nouvelle aventure, de rencontrer des personnages fascinants et de vous immerger dans une culture riche. Soyez prêt à accueillir les imprévus comme des cadeaux et à célébrer chaque rayon de soleil comme une victoire. Avec ces astuces et un esprit ouvert, votre séjour en Guinée durant la saison des pluies sera, à coup sûr, mémorable et peut-être même le début d’une collection de « choses étranges et merveilleuses vécues sous les tropiques ».

Jérôme Mourlon
Jérôme Mourlon
Journaliste et écrivain, j'ai publié 3 livres sur l'intelligence. Passionné d'écriture et de partage, je me passionne pour l'univers de la tech, de l'internet et des startups. J'ai créé le magazine WebMX afin de pouvoir laisser libre court à mes envies éditoriales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partagez

Newsletter

Derniers articles

Sur le même sujet
Continuons

Location de vélo à Paris : une façon pratique et écologique de découvrir la ville

Paris, ville emblématique de la France, est non seulement...

Voyage en Gambie : quand partir pour éviter la mousson et profiter du soleil ?

Chers aventuriers solaires, planifier un safari sans nuage ni...

Côte d’Ivoire: Conseils essentiels pour prospérer pendant la saison des pluies

Bienvenue sous le ciel capricieux de la Côte d'Ivoire,...

Embarquement immédiat : l’art de vivre une croisière inoubliable avec Royal Caribbean

Embarquez pour une aventure où l'océan rencontre le luxe...