Entrez votre recherche

video-img
Famille & Société

Le jeu de loto bingo remue tant de villages de France

Partager
img

Ce jeu vieux de deux cent ans avant JC est devenu un sujet d’engouement dans toute la France. Né en Chine, avec le non Keno, on a longtemps utilisé son système pour nommer les Conseillers municipaux de Gênes. Il s’est popularisé en France au 19e siècle grâce au roi François 1er. Tous les weekends des parties sont disputées un peu partout dans l’Hexagone.

Le loto bingo dompte en Hexagone

On l’a baptisé Quine en France. Le Sud profond ne le lâche plus tous les weekends voire plusieurs fois dans une même semaine. Entre le mois de décembre et janvier, les salles de fêtes, les cafés, les salles de zones industrielles ou commerciales se remplissent des friands de Quine. Les organisateurs de leur côté ne finissent pas d’organiser des parties de loto. La mairie et la préfecture ne sont pas exigeantes envers eux, sur la déclaration à faire.

Le site Annuaire-des-lotos.com vous renseigne que chaque année, au moins 10.800 de parties de lotos traditionnels ont lieu en France. Mais ce chiffre peut être doublé du fait que le Sud est plus actif en la matière avec le rythme d’un loto par weekend dans une ville.

Il s’agit encore de données approximatives dues à l’absence d’institution nationale qui s’occupe du recensement autour du jeu de loto bingo en France. Les annuaires en ligne et les affiches sont les seuls qui livrent les agendas pour les différents rendez-vous des adeptes du loto.

Des lots très variés, mais avec le système millénaire

Le loto bingo a conservé le même principe de base. Le joueur commence par acheter un ou des cartons numérotés. Des grandes tables les accueillent en attendant que le “nommeur” (celui qui annonce à haute voix les numéros tirés au sort d’un boulier) entame la partie. Le boulier, plusieurs fois à manivelle lui, contient 90 boules marquées de 1 à 90. Si les numéros de votre carton et les numéros tirés se correspondent, vous êtes le gagnant et un lot surprise vous attend.

Un bon pour une séance de pédicure ou manucure, un sèche-linge, un panier garni de douceurs ou un week-end en thalassothérapie, le style et la valeur du lot du gagnant changent beaucoup selon les organisateurs. Ces derniers sont issus d’associations très variées comme une amicale de retraités, une antenne du secours populaire, un club de foot de la ville, le parti communiste, ou l’organisateur des vide-greniers de la paroisse du village.

Jérôme Mourlon
Jérôme Mourlon

Journaliste et écrivain, j'ai publié 3 livres sur l'intelligence. Passionné d'écriture et de partage, je me passionne pour l'univers de la tech, de l'internet et des startups. J'ai créé le magazine WebMX afin de pouvoir laisser libre court à mes envies éditoriales.

  • 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *