Garantie des loyers impayés : quelles sont les conditions ?

La garantie des loyers impayés ou GLI est un dispositif qui a été mis en place pour protéger les placements locatifs. Elle permet de disposer d’une garantie dans le cas d’un défaut de paiement ou autres manquements au contrat de bail par le locataire. Quelles sont les conditions requises pour en bénéficier ? Les réponses.

La solvabilité du locataire

Pour obtenir une réponse positive à sa demande d’assurance loyer impayé ou GLI, il faut que le locataire soit solvable. C’est le critère principal que l’assureur va vérifier dans votre demande. Il s’agit de la capacité du locataire à payer régulièrement la cotisation d’assurance. Afin de définir cette solvabilité, l’assureur va se baser sur les revenus du demandeur.

En effet, selon le montant d’argent mensuel perçu par le locataire, l’assureur peut savoir s’il est en mesure d’honorer ses engagements. L’assureur a donc besoin de savoir si le demandeur est chômeur ou s’il est en période d’essai ou travaille sous contrat à durée indéterminée (un profil apprécié par les assureurs).

Le taux d’effort est le point qui sera évalué pour connaître réellement la solvabilité d’un locataire. Il est aussi déterminé à travers son revenu, mais cette fois-ci en tenant compte de ses différentes charges.  Pour être solvable, la dette d’un individu ne doit pas dépasser le tiers de ses revenus. Ce chiffre permettra alors de savoir si son salaire est suffisant pour se permettre cette assurance.

Fournir un dossier complet

Pour demander une assurance loyer impayé, le propriétaire a besoin de fournir quelques documents. En effet, il devra démontrer l’éligibilité de son futur locataire auquel incombe le règlement de la cotisation d’assurance.  Autrement dit, les documents prouvant la solvabilité du locataire doivent être associés à la demande.

Les pièces justificatives sur l’identité du locataire doivent être fournies à l’assureur. Les autres éléments requis sont en relation avec son salaire dont le bulletin de paie pour connaître son revenu mensuel. Il faut également joindre le contrat de travail du locataire au dossier pour démontrer que sa situation financière est stable ou non.

L’avis de dernière imposition est obligatoire pour un retraité ou une personne exerçant une profession libérale. Pour les étudiants, leur carte d’étudiant devra être jointe au dossier. Pour le cas d’un retraité, il faudra un bulletin de pension. Tous ces éléments seront nécessaires pour prouver que le locataire répond aux conditions d’éligibilité.

Qui peut demander une GLI ?

Les conditions d’obtention d’une GLI expliquée, la question suivante se pose alors : qui peut demander une assurance loyer impayé.  Qu’on soit étudiant, retraité, un travailleur indépendant ou un fonctionnaire, on a la possibilité de souscrire une assurance loyer impayé.

Quel que soit notre métier, on peut aussi adhérer au service « le 15 », qui est complémentaire à la GLI. La souscription de cette option vous garantit un paiement régulier du loyer tous les 15 du mois.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *