Réussissez à coller des plinthes sur carrelage avec la méthode MAP : Astuces Pro!

Date:

Vous en avez assez de voir vos plinthes se défiler comme des espions maladroits à chaque tentative de fixation ? Pas de panique ! Si coller des plinthes carrelage au map était jusqu’alors pour vous aussi mystérieux qu’une recette de grand-mère sans mesures, nous volons à votre rescousse ! Avec notre guide « Réussissez à coller des plinthes sur carrelage avec la méthode MAP : Astuces Pro! », fini les clous, vis ou doublures de scotch qui riment avec désespoir. Préparez-vous à être collé… au succès, avec des plinthes aussi solides que vos intentions de bricoleur averti !

Choisir le bon mortier adhésif : le MAP

Pour réussir à coller des plinthes carrelage au MAP, la toute première étape consiste à choisir le bon mortier adhésif, et le MAP (Mortier Adhésif Polyvalent) est le champion dans cette catégorie. Ce type de mortier, réputé pour sa grande adhérence et sa polyvalence, est l’allié parfait pour vos travaux de bricolage à domicile. Il est important de veiller à acheter un MAP de bonne qualité pour garantir la tenue des plinthes sur le long terme. La prise du MAP est rapide, ce qui est un avantage, mais cela signifie aussi qu’il ne faut pas traîner une fois le mélange préparé !

Humour vous avez dit? Eh bien, pour la petite anecdote, il y a cette fois où j’ai confondu le MAP avec de la farine, et j’ai tenté de faire un gâteau… Évidemment, ce fut une expérience collante et pas du tout savoureuse. Mais cela m’a enseigné l’importance de bien lire les étiquettes, et de ne surtout pas stocker son mortier adhésif dans la cuisine !

Préparation de la surface de carrelage

Avant de penser à coller des plinthes carrelage au MAP, une bonne préparation de la surface est cruciale. Assurez-vous que le carrelage est propre, sec et exempt de toute poussière ou résidu de colle préalable. Si les carreaux sont brillants ou glissants, il est conseillé de les dépolir légèrement avec du papier de verre pour créer une adhérence optimale pour le mortier. Il est également important de s’assurer que les plinthes et le carrelage sont à température ambiante pour une meilleure adhésion.

Il est tentant de faire l’impasse sur cette étape, comme cette fois où, pressé par le temps, j’ai décidé d’omettre le nettoyage. Résultat ? Les plinthes ressemblaient à des skateurs glissant sur une rampe, prêt à se détacher à la moindre occasion. Une bonne rigolade pour mes amis, mais un retour à la case départ pour moi. Cela dit, après un bon nettoyage, la deuxième tentative fut la bonne, et mes plinthes ne bougent plus d’un pouce.

Mélangez le MAP correctement

Le mélange du MAP est une étape à ne pas prendre à la légère. Une consistance ni trop liquide ni trop épaisse est ce que vous visez pour coller des plinthes carrelage au MAP. Suivez à la lettre les indications sur le paquet pour obtenir un mélange homogène. Une astuce de pro est d’ajouter l’eau progressivement et de mélanger énergiquement pour éviter les grumeaux. Utilisez de préférence un malaxeur ou une perceuse munie d’un fouet adapté.

Il m’est arrivé, dans un moment de zèle, de transformer mon MAP en soupe, en suivant mon intuition plutôt que les instructions. Croyez-le ou non, la soupe en question ne fera pas un bon repas, mais ne collera pas vos plinthes non plus. Ai-je besoin de préciser que j’ai vite appris à respecter les dosages ?

L’application du MAP sur les plinthes

Pour coller des plinthes carrelage au MAP, appliquez une couche régulière de mortier sur l’arrière de la plinthe. L’utilisation d’une spatule crantée est fortement conseillée pour créer des stries qui aideront à une meilleure prise. Veillez à couvrir toute la surface qui sera en contact avec le carrelage, mais sans excès pour éviter les débordements. Des débordements peuvent rendre le fini moins propre et augmentent le risque de décollement dans le temps.

Comme dans toute tâche de précision, il y a le coup de main à prendre. La première fois que j’ai tenté l’expérience, j’avais plus de MAP sur moi que sur les plinthes. C’était une performance artistique digne de mention, mais peu pratique pour l’avancement des travaux. Avec un peu de pratique, l’application du mortier est devenue une seconde nature.

Fixation et alignement des plinthes

Une fois que le MAP est appliqué, il est temps de placer les plinthes contre le carrelage. Pressez fermement pour assurer une bonne adhésion, et n’oubliez pas d’utiliser un niveau pour vérifier que chaque plinthe est correctement alignée. Le MAP prend rapidement, alors travaillez plinthe par plinthe et ne tardez pas à les ajuster si nécessaire. Une fois en place, elles ne bougeront plus.

Lors de mon premier essai, j’avais tendance à placer toutes les plinthes en même temps avant de les ajuster. Résultats : des plinthes de travers et des sueurs froides à la vue du niveau qui m’indiquait que j’avais raté mon coup. À force d’entraînement, je suis devenu un pro de l’alignement. Un conseil: gardez votre niveau toujours à portée de main.

Les finitions : propres et nettes

Pour un rendu professionnel lorsqu’on colle des plinthes au MAP, les finitions méritent toute votre attention. Une fois les plinthes fixées, retirez l’excédent de mortier avec une éponge humide avant qu’il ne sèche, pour éviter une tâche bien plus ardue par la suite. Pensez également à lisser les joints entre les plinthes avec du joint silicone pour carrelage si nécessaire, ce qui rendra le résultat final impeccable et durable.

Je me souviens avoir laissé sécher le MAP par mégarde entre les plinthes et le carrelage. Une séance de grattage marathon s’en est suivie, où ma persévérance a été mise à rude épreuve. Une séance dont je me serais bien passé, mais qui m’a valu le titre honorifique de « Scratch Master » parmi mes amis. Depuis, je prends le temps de faire les finitions immédiatement. Moins drôle, mais plus efficace.

Pour coller des plinthes carrelage au MAP avec succès, un peu de rigueur et une bonne dose d’humour face aux éventuels ratés peuvent faire toute la différence. Les astuces pro partagées ici vont vous aider à transformer votre intérieur avec des plinthes posées à la perfection. Il s’agit d’être méthodique : choisir un bon MAP, préparer la surface, effectuer un mélange adéquat, appliquer judicieusement le mortier, fixer et aligner méticuleusement les plinthes, et enfin, réaliser des finitions propres. Un proverbe de bricoleur dit : « Qui veut voyager loin ménage sa MAP ». En suivant ces recommandations, vous aurez le plaisir de contempler une finition sans faute qui va rendre vos voisins verts de jalousie… ou devrais-je dire, blancs comme la farine MAP!

Jérôme Mourlon
Jérôme Mourlon
Journaliste et écrivain, j'ai publié 3 livres sur l'intelligence. Passionné d'écriture et de partage, je me passionne pour l'univers de la tech, de l'internet et des startups. J'ai créé le magazine WebMX afin de pouvoir laisser libre court à mes envies éditoriales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partagez

Newsletter

Derniers articles

Sur le même sujet
Continuons

Gérard Depardieu : découvrez l’âge véritable du monstre sacré du cinéma français

Beaucoup cherchent à percer le mystère de la jeunesse...

Emilie Nef Naf en couple: scoop et vérités sur sa relation amoureuse actuelle

Ah l'amour, ce doux mystère qui n'échappe pas à...

Eden Polani à la loupe : Quel âge a-t-elle vraiment ? Décryptage d’une étoile montante.

La question sur toutes les lèvres semble être "Quel...